Description du projet

Il s’agit d’un travail de thèse mené par Emilie SCHMETZ et co-financé par l’ANAH.

Plusieurs auteurs ont mis en évidence des troubles visuo-perceptifs et visuo-spatiaux chez les enfants IMC.

Ces troubles sont présents chez les enfants IMC avec différents troubles moteurs, différents poids de naissance, avec ou sans prématurité.

Ces difficultés ont des répercussions négatives sur les apprentissages scolaires.

Le premier objectif de ce travail est la création et la normalisation de plusieurs tests informatisés (évaluation des fonctions visuo-perceptives et visuo-spatiales).

Le deuxième objectif est de préciser les troubles des enfants IMC en se demandant s’il s’agit d’une atteinte spécifique d’une fonction, si nous avons une atteinte généralisée des fonctions évaluées et s’il y a un développement atypique d’une ou de plusieurs fonctions par rapport aux enfants tout-venants.

La thèse avance très bien. Emilie Schmetz a reçu une nouvelle bourse lui permettant de travailler à temps plein sur son projet pendant 2 ans.

La thèse sera défendue à la mi-2017.

Par la suite, il s’agira de publier la batterie de tests ainsi mise au point.